Français (FR)English (UK)es-ES

News

2018-12-19 11:07:05
Bêta 2.53

2017-06-15 14:24:50
Interface ELM

2016-11-10 16:45:31
Connexions "lentes"

2016-02-17 18:33:34
Obtenez de l'aide sur le logiciel

lire plus ...

Favoris Courriel Imprimer

Correction de richesse à court et long terme?

Auteur:
Fab
Ajouté le:
jeudi 10 janvier 2013
Dernière modification le:
mardi 9 février 2016
Clics:
34760
Ratios:
 
Voter pour cet article:
Bon - Mauvais
Favoris:
0 Favoris

Réponse

Sur véhicule essence, en mode générique eOBD, le logiciel OBDuCAN permet de remonter les corrections de richesse :

- à court terme : variation instantanée des temps d’injection de façon à obtenir un dosage le plus près possible d'un lambda de 1

- à long terme : valeur de décalage de la cartographie d’injection pour recentrer la régulation de richesse à court terme à 0%

Sans être trop technique, les systèmes d'injection actuels fonctionnent en "boucle fermée"* ("closed loop" en anglais dans certains logiciels), c'est à dire que toute variation de durée sur la commande des injecteurs induit un changement de la valeur lue par la sonde lambda et inversement, le but étant de maintenir une valeur de lambda de 1 dans toutes les conditions de fonctionnement et ainsi minimiser les rejets polluants, le calculateur prenant aussi en compte les valeurs des divers capteurs (température moteur, vitesse de rotation, position de pédale, etc...)

 

Sur un véhicule sain, en test de roulage à vitesse stabilisée à 90km/h sur une route plane, les corrections de richesse à court et long terme sont voisines de 0. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a une panne sur le système de gestion de la carburation OU une déficience mécanique (perte de compression, panne d'injecteur, de bougie, de bobine, etc...)

 

Des corrections de richesse en positif signifient que le calculateur opère un enrichissement (augmentation des temps d'injection) par rapport à la valeur théorique calculée pour maintenir un lambda proche de 1 et inversement si les corrections sont négatives (réduction des temps d'injection).

Généralement, le calculateur peut balayer une plage de correction de -25 à +25%. Au delà de ces valeurs, un code de panne est retourné par le calculateur et le voyant orange moteur au tableau de bord s'illumine accompagné d'une mise en mode dégradé (réduction de la puissance moteur) ; si la valeur de correction est vraiment trop importante, le voyant orange moteur se mettra à clignoter signalant un état de fonctionnement amenant à des dégâts mécaniques !

 

L'intérêt de contrôler ces corrections de richesse est :

- d'éviter une surconsommation quotidienne qu'aucun code ou voyant de panne ne signalera

- de préserver l'état mécanique du moteur et de ses composants 

 

(*) si les conditions de fonctionnement ne sont pas réunies (ex : température moteur inférieure à 60°C, panne sur le système, etc..), le système fonctionne en "boucle ouverte" ("open loop" en anglais) et dans ce cas l'information de la sonde lambda n'est pas prise en compte.

Référencé par les mots-clés

^ début de page
Pour améliorer l'utilisation de ce site ainsi que pour votre confort nous utilisons des « cookies ». Veuillez accepter l'utilisation de ces « cookies ».AutoriserRefuser